Culture de Artemisia annua bio dans votre jardin jardin

Boutique Biologiquement.com
[Total : 3    Moyenne : 4/5]

L’armoise annuelle Artemisia annua bio, plante traditionnelle de la médecine chinoise, bénéficie d’une forte notoriété depuis le prix Nobel de médecine 2015 décerné à Youyou Tu pour l’efficacité de son extrait contre le paludisme et le cancer. Désormais, on cherche activement où trouver la plante sèche. Ne cherchez plus: votre jardin est la meilleure des herboristeries !

Une star très vertueuse

Les premières utilisations de l’armoise bio remontent à l’Antiquité. Cette plante herbacée, originaire des régions tempérées comme l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Asie, a été à l’époque associée à la femme et à ses problèmes de santé. C’est la raison pour laquelle on l’a baptisée Artémise, terme dérivé du nom de la déesse Artémis. Ses propriétés médicinales sont en effet similaires aux actions bénéfiques apportées par cette divinité grecque, comme la facilitation de l’accouchement, le soulagement des femmes ayant des règles douloureuses et la régularisation du cycle menstruel. En Orient, dans certains pays asiatiques comme la Chine, cette plante est utilisée en moxibustion pour apaiser les douleurs et cautériser les lésions. De nos jours, cette médication est surtout recommandée pour stimuler l’appétit, guérir les différentes affections touchant l’appareil respiratoire et l’appareil digestif, ainsi que pour favoriser la circulation veineuse.

Il est vrai que cette armoise bio a de nombreuses propriétés.

UTILISATION INTERNE

  • Soulage les troubles digestifs : coliques, diarrhées chroniques, douleurs viscérales, sensations de distension, flatulences.
  • Stimule la sécrétion du suc gastrique, favorisant ainsi l’appétit.
  • Puissant vermifuge : élimine les vers intestinaux.
L'armoise bio une plante médicinale anti cancer naturel puissant
L’armoise bio une plante médicinale anti cancer naturel puissant

UTILISATION EXTERNE

  • Utilisée en friction, soulage les maux de ventre, les douleurs thoraciques et les contractions musculaires ressenties au niveau des membres inférieurs, après des efforts physiques intenses.
  • Traitement des phlébites et des varices : stimule la circulation sanguine (luttant contre les jambes lourdes).
  • En médecine traditionnelle chinoise, utilisation du bâtonnet d’armoise bio séchée en moxibustion pour soigner les différentes affections.
  • Calme les crises d’épilepsie, chasse les insectes nuisibles, par diffusion de son huile essentielle.

L’armoise annuelle Artemisia annua bio au jardin

La culture de l’Artemisia annua dans les jardins scolaires est déjà mise en place dans un cadre officiel dans plusieurs pays. C’est une est une solution naturelle, peu coûteuse et efficace pour lutter contre la malaria. Les gens ont appris à faire pousser cette plante annuelle, à la récolter, à la faire sécher, broyer et à la prendre sous forme de tisane en prévention contre la malaria. L’absentéisme des enfants et des enseignants a diminué, les frais médicaux ont chuté, avec un impact spectaculaire sur la santé mais également sur la qualité de l’éducation des enfants.

Démarrez l’armoise annuelle bio à partir de graines minuscules qui doivent être semées en surface. Préparez votre bac de plantation, arrosez votre terreau et tassez bien pour faire une surface plane. Mélangez les graines avec un peu de sable tamisé puis saupoudrez ce mélange en surface. Tassez bien à l’aide d’une d’une brique et ne recouvrez surtout pas de terre. Gardez humide jusqu’à germination. La plante commence à germer au bout d’une semaine environ.

Si la germination est drue, commencez à éclaircir rapidement à l’aide d’une pince à épiler. Ne laissez que les plantules les plus fortes. Gardez entre cinq et dix plantes selon vos ambitions au jardin, sachant que la plante deviendra énorme.

Gardez la plante en godet afin de la fortifier, puis placez-la en pleine terre et au soleil une fois que les racines commencent à sortir du godet.

Ne pas planter trop serré

La première fois que j’ai cultivé la plante, je me suis retrouvé avec une mini-forêt d’armoises bio . J’en avais trop planté. Aujourd’hui, j’en garde deux ou trois que j’espace d’un mètre. Plus la terre est pauvre, plus votre armoise bio sera riche en artémisine et autres substances aromatiques. N’arrosez que lorsque la plante commence à piquer du nez ; la faire «souffrir» un minimum favorise la production de constituants.

La plante est très rustique et ne craint pas grand-chose des insectes et des maladies. Elle peut monter à 2 mètres de haut. J’ai d’ailleurs vu des plants se faire déraciner par un fort coup de mistral. S’il y a un risque chez vous, n’oubliez pas de l’attacher à un tuteur.

Comme son nom l’indique, la plante est annuelle et produit une grande quantité de graines. Récupérez-les.

À savoir : elle se ressème très vigoureusement et est considérée comme envahissante.

Ramasse et séchage

Ramassez toutes les parties aériennes après l’ouverture des fleurs. Tout comme les feuilles, elles contiennent de l’artémisine.

La quantité est plus élevée dans les vieilles feuilles, y compris les défraîchies. Branches et racines sont à composter. Notez que les préparations à partir de plante fraîche sont plus efficaces. Si vous désirez la sécher, mettez-la trois jours en plein soleil. Même lorsqu’elle est coupée, les précurseurs de l’artémisine continuent à être transformés en artémisine grâce au soleil. Déplacez-la ensuite à l’ombre pour finir le séchage si nécessaire.

À l’atelier : infusion au lait de coco

Traditionnellement, on utilise l’armoise annuelle Artemisia annua bio en tisane. Toutefois, pour une meilleure extraction des principes actifs, on aura recours à l’alcool (c’est-à-dire une teinture), mais aussi à des solutions grasses.

L’artémisinine en particulier est liposoluble. C’est pourquoi je vous propose de faire infuser la plante dans une solution contenant des lipides. Et quoi de mieux que le lait de coco pour faire une telle préparation! Il va permettre d’extraire 80 % de l’artémisine alors que l’eau n’en extrait que 25 %.

1. Placer une grosse pincée de sommités fleuries d’armoise annuelle bio, si possible fraîche, sinon récemment séchée, au fond d’une tasse à thé.

2. Faire frémir 200 ml de lait de coco dans une casserole. Si votre budget ne vous permet pas d’utiliser le lait de coco et si vous consommez des laitages, vous pouvez utiliser du lait entier bio.

3. Verser le lait sur la plante • dans la tasse. Couvrir immédiatement. Laisser infuser 4 heures: une macération longue est nécessaire pour une extraction optimale.

4. Passer au travers d’une passoire puis • récupérer la plante et l’écraser dans la main afin de l’essorer dans la tasse.
Posologie

Pour le paludisme (ou malaria), Stephen Buhner, phytothérapeute américain spécialiste des plantes à action antibiotique, recommande 100 g de plante pour 1 litre de lait à boire dans le courant de la journée. À faire pendant une semaine, suivi de deux semaines de pause, puis une nouvelle semaine de prise.

Autres préparations à base d’armoise annuelle Artemisia annua bio

Teinture de plante fraîche, 200 mi d’alcool pur (à 90°) pour 100 g de plante fraîche coupée finement. Laisser macérer deux semaines et filtrer. Pour la malaria : 1 cuillère à soupe deux fois par jour pendant une semaine, puis deux semaines de pause et une semaine de prise.
Jus de plante fraîche (passée à l’extracteur de jus): une cuillère à soupe de jus par jour, puis deux semaines de pause et une semaine de prise. Le jus peut être conservé avec de l’alcool pur ajouté à raison de 20 % de la solution.

4 Replies to “Culture de Artemisia annua bio dans votre jardin jardin”

  1. Bonjour, je suis de l’île de la Réunion. J’aimerais me procurer de graines afin de lancer ma culture. Pouvez vous me dire où je pourrais en trouver svp? Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recherche

Produit antioxidant anti-cancer naturel puissant

Suivez-nous sur note page Facebook

Boutique Biologiquement.com
Suivez-nous sur :