Boutique Biologiquement.comL’Artémisia annua et le cancer et le paludisme

  Posté par armoise       Laisser un commentaire
[Total : 6    Moyenne : 4/5]

Dans les cellules cancérisées, il y a cent fois plus de fer que dans les cellules normales.

Lorsque l’Artémisia annua armoise annuelle bio entre en contact avec les fer, il y a une très grande production de radicaux libres, il y en a tellement que ces cellules sont très rapidement détruites, alors que les cellules saines ne sont pas abîmées car elles ne contiennent qu’une très petite quantité de fer.

Avant, pendant et après la prise d’ Artémisia annua armoise annuelle bio, éviter de prendre certains produits : glutathion, SOD, catalase, acide R Lipoïque, coenzyme Q10, bioflavonoïdes ……….

Les chimios, sont génératrices de radicaux libre, il est donc intéressant de prendre l’ Artémisia annua armoise annuelle bio au même moment.

L’utilisation de (oxygène germanium) va potentialiser le travail de l’ Artémisia annua armoise annuelle bio.

Il a ainsi été obtenu un taux de 75 % de destruction du cancer après seulement 8 heures et presque 100% en seulement 24 heures.

ARTEMISIA – FR DE LA MALARIA AU CANCER

UTILISATION POUR LA MALARIA

Ce traitement pour la malaria, perdu au cours des ans, fut redécouvert en 1970, lors de recherches archéologiques. Son usage médical fut trouvé dans une tombe. La formule remonte à 168 avant Jésus-Christ, lorsque des chimistes chinois isolèrent l’ingrédient actif primordial de la partie feuillue de la plante appelée « A. annua L ».

En 1972, des scientifiques de l’Est appelèrent cette molécule cristalline « qinghaosu » ou « artemisinin ». Depuis lors, des études en Chine et au Vietnam ont confirmé que l’Artemisia armoise annuelle bio est un produit hautement efficace, avec des résultats proches de 100%, dans le traitement de la malaria. Ce produit a la faculté de détruire le parasite en libérant de hautes doses de radicaux libres qui attaquent la membrane du parasite en présence d’une haute concentration en fer. En fait, plus d’un million de patients ayant la malaria furent guéris avec cette méthode. Leurs symptômes ont aussi baissés rapidement en quelques jours.

L'armoise artemisia annua bio une plante médicinale anti cancer et anti paludisme naturel puissant
L’armoise artemisia annua bio une plante médicinale anti cancer et anti paludisme naturel puissant

Cependant, le traitement utilisant cette plante pour traiter la malaria n’est pas autorisé aux USA, à cause des 21% de rechute. Des scientifiques croient que ces rechutes sont probablement dues aux patients qui ne prennent pas leur dose de plante sur une période de temps assez longue. La plupart d’entre eux arrêtent le traitement dès que les symptômes disparaissent.

C’est dont un produit très proche du traitement au peroxyde d’hydrogène. Bien que le mécanisme exact soit encore à l’étude, il a été démontré que cette plante fonctionne via les radicaux libres à base d’oxygène qui deviennent fortement réactifs en présence de fer. Le fer s’oxyde. Le parasite de la malaria accumule le fer. L’Artemisia armoise annuelle bio génère ainsi un éclatement des radicaux libres qui, attaquant les cellules contenant trop de fer, tue le parasite.

Ce produit fonctionne donc parfaitement dans un environnement riche en fer (se souvenir que la malaria vit dans les globules rouges riches en fer) d’où la production de radicaux libres qui est utilisée pour éliminer la malaria.
Il est intéressant de noter que les produits connus améliorant les effets de l’oxygène sur les radicaux, tel que la doxorubicine, peuvent améliorer les effets de l’artémisinine bio.

Hors des Etats-Unis, l’artémisinine bio est la plante naturelle numéro 1 utilisée dans le traitement de la malaria.

UTILISATION POUR LE CANCER

Jusqu’à maintenant, une vaste étude sur l’utilisation de l’artémisinine bio en tant qu’agent anticancer a été faite par les scientifiques en bio-ingénierie, les Docteurs Narenda Singh et Henry Lai de l’Université de Washington. Cette étude fut publiée dans le journal Science et Vie [70 (2001) : 49-56].

Le fer est nécessaire à la division de la cellule, et il est bien connu que la plupart des cellules cancéreuses accumulent le fer de façon sélective. La plupart des cellules cancéreuses ont à leur surface des récepteurs qui attirent le fer, contrairement aux cellules normales. Des études en laboratoire sur des cellules cancéreuses du sein, résistantes, ayant une forte propension à accumuler le fer, ont révélé que l’artémisinine bio a la propriété de tuer les cellules cancéreuses à 75% en 8 heures et pour ainsi dire 100% en 24h lorsque ces cellules cancéreuses sont chargées de fer, après incubation dans de l’halotransferrine. D’autre part, les cellules normales restent pour ainsi dire non affectées.

L’Artémisinine bio est efficace dans une grande variété de cancers ainsi qu’on a pu le constater lors d’essais. L’artémisinine bio fut la plus efficace pour la leucémie et le cancer du côlon. Des activités intermédiaires furent aussi notées pour des mélanomes, cancers du sein, de l’ovaire, de la prostate et du rein. Elle peut être particulièrement bien adaptée pour soigner les tumeurs du cerveau.

L'armoise artemisia annua bio une plante médicinale anti cancer et anti paludisme naturel puissant
L’armoise artemisia annua bio une plante médicinale anti cancer et anti paludisme naturel puissant

En plus de la haute affinité pour le fer des cellules cancéreuses agressives, la plupart des cellules cancéreuses manquent aussi de la catalyse enzymatique et de la glutathion peroxidase. La catalyse casse le peroxyde d’hydrogène. Un taux de catalyse bas indique une charge plus haute de peroxyde d’hydrogène, pouvant relâcher des radicaux libres superoxydés lorsqu’ils sont stimulés de façon adéquate. Ceci est un mécanisme commun à bien des agents de chimiothérapie ainsi qu’à la Vitamine C. Ces points rendent les cellules cancéreuses plus sensibles aux altérations oxydatives, comparées aux cellules saines en présence de peroxyde d’hydrogène. C’est pour cette raison que l’administration de vitamine C à hautes doses est acceptable, bien qu’un écart de 2 à 3 h doive être observé de préférence.

Selon le Docteur Rowen, un médecin à tendance naturopathe et éditeur d’une revue médicale « Seconde Opinion », la famille de scientifiques Hoang, au Vietnam, a utilisé l’artémisinine dans le traitement du cancer pendant des années. Ils ont rapporté que sur une période de 10 ans, plus de 400 patients furent traités avec l’artemisinine bio en conjonction avec un programme anticancer complet, avec un taux de 50 à 60% de rémission longue durée. Il n’y eut pas d’effets toxiques lors de l’utilisation de courte durée pour la malaria, à de fortes doses allant jusqu’à 70mg/kg et par jour.

L’artémisinine bio n’est pas un agent de chimiothérapie à elle seule. Un ensemble de suppléments nutritionnels doit être ajouté (tels que thé vert, amandes amères d’abricot, feuilles de graviola corossol, racine de pissenlit…) ainsi qu’un bon régime anticancer.

DOSAGE

Les doses thérapeutiques vont de 200 mg par jour à 1000 mg (en doses fragmentées) dépendant du type de cancer et de la provenance de la plante. Dans des études de laboratoire, une toxicité significative des cellules a été démontrée avec des dosages aussi faibles que 1-2mg/kg.

Le dosage exact est hautement controversé. En plus du manque d’essais cliniques et des variations des individus, le dosage est hautement dépendant de la pureté et du potentiel de la plante elle-même. Les capsules de 100 mg d’un fabriquant peuvent avoir des effets différents de ceux d’un autre fabriquant.

L’artémisinine bio devrait toujours être prise avec de la nourriture. De l’huile de foie de morue, du fromage blanc, de l’huile de poisson peuvent être administrés en même temps afin de facilité l’absorption.
Généralement, 400 à 800 mg par jour peuvent être utilisés pendant au moins 6 à 12 mois. Après cela, on peut diminuer lentement. Prendre toujours l’artémisinine 2 à 3h avant ou après la prise d’antioxydants tel que la vitamine C.

L’artémisinine est une plante « rafraîchissante » dans la perspective médicale traditionnelle chinoise, certains peuvent la trouver trop « rafraîchissante », donnant des symptômes tels que des picotements. Si cela arrive, diminuer le dosage.

Malgré l’apparent degré élevé d’efficacité, il est important de noter que l’artémisinine bio n’est pas un composé à utiliser seul. On devrait aussi considérer l’utilisation simultanée de hautes doses d’enzyme pancréatique, un lavement quotidien, la désintoxication du foie et des examens de laboratoire périodiques comme faisant partie d’un programme anticancer puissant et complet.

PREOCCUPATIONS VIS-A-VIS DU PRODUIT

A cause de la popularité grandissante de ce produit, le consommateur devra exercer un principe de précaution extrême et veiller à l’acheter chez un fournisseur réputé comme Biologiquement.com . Seule de l’artémisinine bio vraie et pure devra être achetée et utilisée chez des fournisseurs dont vous avez l’habitude ou que vous connaissez de réputation, comme www.biologiquement.com Il y a une très grande variation dans le potentiel de cette plante. De l’artémisinine bio dosée à 100 mg chez un fournisseur peut s’avérer beaucoup plus efficace qu’une autre dosée à 100 mg chez un autre. Achetez seulement chez un fournisseur en qui vous avez toute confiance et ne vous laissez pas convaincre par des « alternatives » moins chères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *